mardi, juin 30, 2009

Demain est un autre jour

Attends que je te raconte comment je suis née ici : Mes parents ce sont connus sur les bancs de l'école, se sont aimés, se sont mariés. Ils ont habité chez mes grands parents paternels. mon pere à fait construire un étage au dessus, après que je sois venue au monde. on y a emménagé, j'ai eu une soeur et puis une autre. mes grands parents paternels nous ont élevées. Non ma grand mère est décédé alors que j'avais cinq ans et qu"une seule soeur. mon grand père était inconsolable. après il y a eu ma grand mère maternelle qu'est venue chez nous pour nous voir elle aussi grandir...on a un peu grandi...mon grand père m'interdisait d'aller chez ma copine qui était notre voisine pask'elle avait deux frères plus agés que moi. Moi je m'en fichait, j'y allais quand même en cachette. j'ai même joué à la marelle en cachette avec l'autre voisine qui n'avait pas le droit de venir chez moi. j'ai reçu des claques, mes soeurs aussi, j'ai déchiré ma jupe Lacoste en tombant de byciclette et perdu une des boucles d'oreille magnifiques que m'avaient rammené ma mère de grèce pour mes cinq ans. J'ai reçu des claques de ma mère pour ne pas avoir eu les meilleures notes à l'école. ensuite j'ai quand mm été au lycée pilote pour qu'elle me foute la paix. Ensuite mon père m'a crié dessus pour avoir perdu au bout de 3 jours, des lunettes de soleil qu'il m'avait ramené de voyage pour mes 18 ans. je me rapelle avoir eu le beguin pour un brin au yeux vert qui habitait 2 rues plus loin. mais il n'était probablement pas des notres. j'ai dû renoncer à tout ce qui m'entourait, à ces gens là qui nous entourent mais qui ne nous ressemblaient pas. j'ai finalement été la fille de mes parents. un peu trop d'ailleurs.

Ensuite, mon grand père est mort.


j'ai encore grandi, aimé, été heureuse, crié, pleuré, ri et je me suis révoltée, j'ai failli partir, mais je suis tjrs restee. Ma soeur a choisi de partir vivre chez les Autres. Mon autre soeur y songe de plus en plus. Ici c'est chez nous, mais c'est surtout chez les autres. Et nous on ne fait pas partie de ceux là mais des Autres. Si toi tu y comprends quelque chose éclaires-moi!

Aujourd'hui on a fait nos cartons, on a démonté nos meubles, on a vidé nos tiroirs et jeté des tas de souvenirs. On a enlevé nos lustres et plié nos tapis , on a emballée notre belle vaisselle et rangé notre vieille argenterie. tout est en place. demain le camion va venir tout prendre. on va quitter la maison de mes grands parents. mon père va quitter la maison dans laquelle il vit depuis 42 ans deja. La où je suis née, là où g grandi.

j'ai l'impression d'y laisser une part de moi.

j'ai tout simplement peur, mais ça ira

3 commentaires:

tb509 a dit…

Moi j'ai étais élevé par mes grands parents et je sais exactement ce que tu ressens.

Mils a dit…

Moi j'ai déménagé trois fois mais je ne sais pas exactement ce que tu ressens.

mima a dit…

je suis passée par là, j'e suis née dans une maison que mon père a construit pierre apreès pierre, j'y ai vécu 20 belles et heureuses années, je connais chaque grain de salble du jardin, et chaque recoin des murs...et puis mon père est mort et nous sommes partis à Tunis...
je vis dans une maison qui ne m'a pas vue grandir, qui n'a pas dans sa mémoire, le son de mon père, l'éclat de son rire...
c'est difficile, mais la vie a tjrs gain de cause, je ne sais pas qui a dit que "partir c'est mourrir un peu"...