mardi, juin 23, 2009

la mort dans l'âme

J’en suis à un stade où j’ai peur de tout. De ne pas me réveiller le lendemain, parce que je n’ai pas la conscience tranquille. J’en suis à un stade où plus rien n’a de l’importance même pas que je perde tout et que je me retrouve sans rien. J’ai perdu le plaisir. Tout plaisir. Quand je marche j’erre même si je ne fais que sourire. J’erre sur cette terre comme une ombre. On me dit avoir bcp maigri, aujourd’hui on m’a dis avoir blanchi.



J’ai peur qu’ils ne décrivent un mort. Aurais-je raté la mienne ?



Où suis-je en train de la provoquer.



J’ai peur que tu ne m’aies bcp manqué…


4 commentaires:

tb509 a dit…

Rien dans la vie ne mérite qu'on s'inflige ça pour lui. Sauf, peut être, la vie elle même.

ice a dit…

Vivons heureux en attendant la mort alors!

Anonyme a dit…

pas drole la vie sans ton sourire .....

Nawras a dit…

L'amour est une intense douleur..